Le motif pour lequel nous sommes stressés est très rarement aussi grave que les effets négatifs du stress.