Carte virtuelle animée
Quelques brins de muguet,...
Carte virtuelle animée
Voici quelques brins de...
Du bonheur pour le premier...
L'amitié est comme la...
Carte virtuelle animée
Que ces brins de muguet...
Carte virtuelle animée
Le bonheur ne s'acquiert...
Carte virtuelle animée
Souhaits de bonheur pour un...
Fête du muguet et fête du...
Bon week-end ! Rempli de...
Je t'offre ce bouquet de...
Carte virtuelle animée
Un joli brin de muguet pour...
Il ne manque plus que...
Bisous
Un précieux brin de...
Carte virtuelle animée
Joyeux 1er mai
Merci
Le plaisir se ramasse, la...
Un petit brin pour un grand...
Plein de bonheur pour un...
Le bonheur est une chose...
Le bonheur n'est pas...
Le bonheur est la seule...
Je t'offre ce brin de...
Quelques brins de bonheur...
Amitié
Il ne manque plus que le...
Que ces quelques brins de...
Je t'offre la clef du...
Merci. Un brin de muguet...
Joyeux 1er mai
Pour te porter bonheur
Bonheur printanier, bonheur...
Quelques brins de bonheur...
Chacun à sa propre...
Muguet et 1er mai. Fête du...
Notre Amour c'est que du...
Chacun à sa propre...
Chacun à sa propre...
En mai, fais ce qu'il te...
Chacun à sa propre...
Le bonheurc'est...
Passe une bonne journée
Amitié
On n'est jamais si...
Joie et bonheur
Carte du bonheur. Bon...
Chacun à sa propre...
Le bonheurn'a pas de...
Un joli brin de muguet pour...
Demain, je me lève de...
Je t'aime
Chacun à sa propre...
Le bonheur, c'est lorsque...
Joyeux anniversaire
Bonjour
Soit heureux maintenant.

Quelle est l'origine du 1er mai ?

Tout a commencé en 1884, à Chicago, lors d’une journée de lutte conduite par les organisations syndicales de travailleurs américains, afin d’obtenir la journée de huit heures. La date du 1er mai est choisie pour débuter leur action, car beaucoup de contrats de travail arrivent à terme ce même jour. Le 1er mai 1886, 200 000 travailleurs américains obtiennent la journée de huit heures. Cependant, 340 000 ouvriers dont les chefs d’entreprise n’acceptent pas cette revendication entament, le 4 mai suivant, un mouvement de grève générale à travers le pays. Ce jour-là, à Chicago, des manifestants lancent une bombe sur les forces de l’ordre et tuent un policier. Quatre syndicalistes anarchistes seront condamnés à mort sans preuve pour ce meurtre. Un cinquième se suicidera. Trois ans plus tard, en 1889, la Deuxième Internationale Socialiste se réunit à Paris. Les participants font le choix de faire du 1er mai une journée de manifestation, avec le même objectif que les travailleurs américains. Le 1er mai 1891, la mobilisation dans le pays est marquée par un terrible drame. À Fourmies, dans le Nord, l’armée tire sur les manifestants pacifiques : neuf personnes sont tuées et trente-trois autres blessées. À la suite de cette tragédie, le 1er mai s’enracine petit à petit dans la tradition de lutte des travailleurs et s’impose comme un rendez-vous social. Bien que le Sénat entérine la journée de travail de huit heures en 1919, la mobilisation des travailleurs ne faiblit pas. C’est en 1941, durant l’Occupation allemande, que le maréchal Pétain fait officiellement du 1er Mai « la fête du Travail et de la Concorde sociale ». Cette journée est alors chômée, avec comme volonté de rallier les travailleurs au régime de Vichy. C’est ainsi que l’expression fête du Travail remplace celle de fête des Travailleurs, considérée comme étant trop politique. En 1947, la mesure est reprise par le gouvernement issu de la Libération. Le 1er mai est dès lors, dans le Code du travail, un jour férié chômé et payé pour l’ensemble des travailleurs.

Pourquoi le 1er mai est la fête du muguet ?

Une fête de l’amour

La tradition de s’offrir une branche muguet remonte à la Renaissance. Charles IX aurait lancé cette mode après s’être vu offrir un brin lors d’un 1er mai… Ce qui est sûr, c’est qu’au XVe siècle, le 1er mai était une fête de l’amour, au cours de laquelle les princes et les seigneurs se rendaient en forêt pour couper des rameaux qui servaient à embellir les demeures. Ils fabriquaient aussi des couronnes de feuillages et de fleurs pour les porter et les offrir à l’élue de leur cœur. Une survivance de ces traditions perdure, l’arbre de mai : un arbre coupé que l’on dépose devant une maison au cours de la nuit du 30 avril au 1er mai. En fonction des régions, cet arbre est offert à l’élu local pour l’honorer, ou aux jeunes filles célibataires.

Le muguet du 1er mai, un porte-bonheur

Fleur du printemps par excellence, car sa floraison survient en mai, le muguet est traditionnellement une fleur qui porte bonheur. Selon le langage des fleurs, le muguet signifie d’ailleurs « retour de bonheur ». L’on raconte que celui qui trouve un brin de muguet à 13 clochettes sera tout particulièrement favorisé par le destin ! Le muguet est aussi associé aux grands couturiers, comme Christian Dior, dont c’était la fleur fétiche. On retrouve d’ailleurs la senteur du muguet dans nombre de parfums. Produit en masse dans la région nantaise pour être commercialisé à l’occasion du 1er mai, le muguet peut aussi être cultivé dans les jardins ombragés et frais, ou se trouver à l’état sauvage dans les sous-bois.

Les usages d’autrefois

Jadis, de magnifiques traditions étaient d’usage pour le 1er mai. On organisait des « bals du muguet » où les jeunes filles étaient vêtues de blanc et où les jeunes hommes fleurissaient leur boutonnière d’une branche de muguet. C’était l’unique bal de l’année où les parents étaient bannis et où les jeunes gens se retrouvaient entre eux. Un vin liquoreux - constitué de vin de Moselle dans lequel des fleurs d’aspérule odorante, également appelée « faux muguet » avaient macéré - faisait les délices de cette époque de l’année. On garantissait qu’il suffisait d’y tremper les lèvres au 1er mai pour être heureux toute l’année. On offrait également du muguet aux personnes que l’on aimait, famille et amis. L’usage voulait, en particulier, que le jeune homme offre du muguet à sa fiancée, et que tous les proches d’une jeune maman se manifestent au premier mai en fleurissant son habitation pour garantir au nouveau-né un présage de bonheur.

Pourquoi le 1er mai est la fête du Travail ?

Si la fête du Travail se tient le premier mai, c'est sans aucun rapport avec le muguet, bien que les manifestants aient pris l'habitude de fleurir leur boutonnière du brin porte-bonheur à la place de l'églantine rouge qui en était l'emblème à l'origine. La fête du Travail commémore un 1er mai de 1886 où les représentants syndicaux américains appelèrent plus de 400 000 travailleurs à manifester pour l’obtention de la journée de huit heures. Depuis, le premier mai est devenu le jour international des revendications ouvrières, donnant lieu à des manifestations de travailleurs partout dans le monde. En France, bien que la journée de 8 heures a été obtenue en 1919, le 1er mai continue d’être la journée des revendications salariales. Nombre de syndicats organisent encore, chaque année, une journée rassemblant les sympathisants autour de concerts, expositions ou autres animations exceptionnelles…

Pourquoi offre-t-on du muguet pour un joyeux 1er mai ?

Tous les ans, la tradition veut que l’on offre des petits brins de muguet à nos proches, achetés chez un fleuriste ou à l’un des multiples stands qui occupent la voie publique spécialement pour l’occasion (une pratique tolérée, sous réserve de respecter certaines règles). Mais d’où vient cette tradition ?

Des racines qui remontent à l’Antiquité

Dans la Rome antique, déjà, on fêtait la floraison à la fin du mois d’avril, début mai. Les Celtes avaient une fête similaire, Beltaine, qui marquait le passage de la saison sombre à la saison claire. De nombreuses anecdotes historiques font remonter la coutume à l’époque de Charles IX. Le 1er mai 1560, le souverain se serait vu offrir du muguet au cours d’une visite dans le Dauphiné. Il aurait tant apprécié le geste qu’il aurait décidé de reprendre cette idée pour offrir, chaque printemps, un brin de muguet porte bonheur aux dames de la cour. Cet épisode est souvent rapporté dans des récits autour de Charles IX, comme le roman Charly 9, de Jean Teulé. À la Révolution, le muguet est rattaché non pas au 1er mai, mais au « jour républicain » du 7 Floréal (le 26 avril) dans le calendrier de Fabre d’Églantine. C’est alors l’églantine rouge qui est associée au 1er mai, et qui le sera durant longtemps aux travailleurs. Cent ans plus tard, pour la première journée mondiale des travailleurs, en 1889, les manifestants arborent un triangle rouge, rapidement remplacé par l’églantine rouge. Un hommage à Fabre d’Églantine, mais pas uniquement. La fleur est très cultivée dans le Nord de la France, où se déroulent d’importants rassemblements ouvriers. L’un d’eux, le 1er mai 1891 à Fourmies, est violemment réprimé. L’églantine rouge symbolise alors aussi le sang versé.

Un retour du muguet à la fin du XIXe siècle

Le muguet est revenu en grâce, petit à petit, à partir de la fin des années 1800. Le chansonnier Félix Mayol en aurait reçu un de son amie parisienne Jenny Cook en 1895 et l’aurait arboré au revers de sa veste au cours de sa première représentation sur scène au Concert parisien. Cette prestation ayant été un triomphe, il le conserva, ce qui aurait contribué à relancer la tradition, tel que le relate ce dernier dans son autobiographie. Les grands couturiers français ont eux aussi participé à ce retour en grâce à la même période en offrant des brins de muguet à leurs employées et à leurs clientes. Christian Dior fit d’ailleurs de la fleur le symbole de sa griffe. Mais ce n’est qu’en 1941, sous le maréchal Pétain, que le muguet est officiellement associé à la « fête du travail et de la concorde sociale » instaurée par le chef du régime de Vichy. Celui-ci préfère en effet la fleur blanche à l’églantine rouge, cette dernière étant trop liée à la gauche et au communisme à son goût. Comme le nom « fête du Travail », la tradition qui associe le muguet au 1er mai tire donc ses racines du régime de Vichy.

Comment le 1er mai est devenu un jour férié ?

Le 1er mai, c'est la fête du Travail. Elle est fêtée tous les ans dans plusieurs nations au niveau mondial, en l'honneur des travailleurs. Cette pratique remonte à 1886. Lorsque les représentants syndicaux permettent à 200 000 ouvriers américains d’obtenir de meilleures conditions de travail. C'est en souvenir de cette journée qu'a lieu chaque année la fête du Travail.

Un jour férié né aux États-Unis

À Chicago, en 1884, des travailleurs américains demandent à diminuer leur temps de travail qui était de 12 heures par jour. Ils débutent leur action un 1er mai. Les ouvriers obtiennent la mise en place d'une journée de 8 heures. Pourtant, d’autres travailleurs vont se mettre en grève. Le mouvement grandit et, en 1889, les communistes du globe estiment que la journée de travail ne doit plus dépasser 8 heures par jour, pour l’ensemble des travailleurs. Afin d’obtenir cette mesure, ils font le choix de manifester tous les ans le 1er mai.

Depuis 1941 en France

En France, lors de la manifestation du 1er mai 1891, l'armée a tiré sur des manifestants à Fourmies. À partir de ce jour, le 1er Mai est devenu le symbole du combat des travailleurs pour améliorer leurs conditions de travail. Mais il faudra attendre 1941 pour que le 1er Mai devienne un jour férié en France. En 1941, la France est occupée par l'Allemagne. C’est la Seconde Guerre mondiale. Le maréchal Pétain qui est à la tête du pays craint la manifestation des travailleurs et prend la décision de faire du 1er mai un jour férié. Il l'appelle « Fête du Travail ». Depuis, cette journée est devenue celle des travailleurs.

Comment et quand planter le muguet ?

L’entretien, de la plantation à la floraison du muguet est facile et une véritable joie quand il est en fleur !

Plantation du muguet :

Le muguet peut se planter début octobre dans les régions aux hivers plutôt doux. Mais cela ne vous assure pas une floraison le 1er mai… Vous pourrez aussi le planter après les dernières gelées hivernales, vers le mois de mars.
  • Plantez les griffes de muguet en enterrant juste les racines de manière à laisser dépasser le bourgeon
  • le muguet ne pousse pas bien s’il est planté trop profondément
  • plantez le muguet par petits groupes pour un bel effet tapissant
  • , comptez 15 à 20 griffes par m2
Si vous plantez votre muguet à l’ombre, vous constaterez qu’il va se multiplier et inonder cet espace.
  • Le muguet a besoin d’un sol riche et frais
  • le muguet aime les sous-bois
  • apportez du compost si besoin

Plantation du muguet en pot :

Si vous venez d’acquérir un beau petit muguet en pot, vous pouvez le replanter suite à la floraison. Si votre muguet se plait là où il se trouve, il se multipliera tout seul pour former un magnifique tapis après quelques années.

Entretien du muguet :

Le muguet n’exige pas beaucoup de soin si ce n’est d’être arrosé en cas de sécheresse ou de forte chaleur
  • le muguet aime la fraîcheur, gardez cela en tête
  • arrosez le soir si le sol est sec
  • évitez de trop arroser le feuillage, en période de fortes chaleurs

A savoir sur le muguet :

Cette vivace qui symbolise le « 1er mai » a une période de floraison assez courte, ce qui constitue un véritable casse-tête pour les horticulteurs qui doivent absolument livrer en fleur le 1er mai. En jouant sur la lumière essentiellement, afin de retarder ou accélérer la floraison, ils arriveront cependant à égayer nos maisons le jour de la fête du Travail ! Dans le sous-bois, son environnement naturel, le muguet est un très bon indicateur d’ancienneté et de la naturalité de la forêt.

La réglementation de la vente du muguet.

Le 1er mai, les particuliers ont le droit de vendre du muguet dans la rue. Mais attention, les lois sont bien précises et varient en fonction des communes. Il est d’usage, le 1er mai, que fleurissent à tous les coins de rue les vendeurs de muguet. Et les Français apprécient cette tradition. Environ 60 millions de brins sont vendus en France chaque année. Exceptionnellement, le 1er mai, les particuliers peuvent vendre du muguet sur la voie publique sans autorisation préalable. Le brin coûte, globalement, 4 € chez un particulier contre 12 € chez un fleuriste.

Chaque ville fixe ses propres règles :

Ainsi, le particulier ne peut vendre que du muguet sauvage au brin, il ne doit pas s'installer devant une propriété privée, ni faire de la publicité. Il doit aussi s’installer à une certaine distance d'un fleuriste ou d'un marché. Dans la capitale, elle est de 40 mètres. A Lyon, de 150 mètres. La majorité des communes refusent l'utilisation de tables ou de tréteaux. D'autres imposent aux particuliers de vendre les fleurs en l'état : interdiction d'ajouter d'autres fleurs au bouquet à Paris, ou d'emballer les brins à Dijon. Toute entorse à la loi peut être constatée par procès-verbal et donner lieu à la saisie de la marchandise et à une contravention de 1ere classe soit 11 €. Mais bien souvent, les mairies sont tolérantes. Les autres jours de l’année, la commercialisation du muguet sans accord municipale constitue une contravention de 4e classe qui peut être sanctionnée par une amende de 15 000 €.

Souhaitez un bon 1er mai de façon originale!

La fête du premier mai est une occasion idéale pour envoyer une carte - carte postale ou carte virtuelle - à ses proches avec un joli message pour le 1er mai. En effet, le muguet du mois de mai est un porte-bonheur que l'on offre à ceux que l'on aime. Lorsqu'on est trop loin de sa famille et de ses amis pour leur offrir un jolie muguet et leur souhaiter une bonne fête du 1er mai, l'envoi d'une carte 1er mai est une jolie alternative. Internet regorge d’images de muguet gratuites, image de muguet 1er mai, pour confectionner vos propres carte muguet, carte animée ou carte virtuelle 1er mai pour marquer les esprits.